29/07/2006

 

Raïkkonën s'en mêle

Formule 1 Allemagne 

Raïkkonën s'en mêle

 

Eurosport - Christian PASQUET - 29/07/2006 17:30

Plus d'infos
 
 

La MP4-21 de Kimi Räikkönen a soudain retrouvé de la compétitivité sur les terres de son motoriste Mercedes, samedi, à Hockenheim. Le Finlandais a battu pour la pole position les Ferrari de Schumacher et Massa. Contre-performance des Renault : Fisichella est 5e, Alonso 7e.

 

"Nous sommes sur le fil du rasoir " a dit Michael Schumacher, en arrivant à Hockeheim pour y disputer "son" Grand Prix national. Pour l'un (Alonso) comme pour l'autre tout peut basculer ". L'expérience aidant, le septuple champion du monde résume parfaitement la situation qui l'oppose à Alonso, dans la course au titre. Il sait l'importance qu'il y aura à devancer, dimanche, au terme dela course, l'actuel champion du monde. Alonso dispose de 17 points d'avance. Mais il a vu son avance se réduire et surtout Rerrari a repris confiance.

 

Ferrari domine Renault

 

 

En France, il y a deux semaines, les Ferrari ont toujours dominé les Renault. Ici, à Hockenheim, l'histoire se répète. Pour Alonso la bataille s'intensifie, la tension monte. " Le championnat reste indécis.C'est une affaire qui, désormais, ne concerne plus que Schumacher et moi", juge le pilote espagnol.

 

Mais au terme de la séance de qualification c'est un autre larron qui a tiré profit du duel Renault/Ferrari: Raikkonen. Le Finlandais a brûlé la politesse au duo de choc redonnant le sourire à Ron Dennis... le temps d'un après midi. C'est au moins cela. De cette séance chronométrée, on retient cependant la présence de Massa en troisième position. Schumacher va se sentir protégé de ses poursuivants en bleu et jaune. Fisichella part de la quatrième position, Alonso deux rangs plus loin.

Pour l'heure le nouveau package aéro des R26 ne semble pas avoir apporté le gain de performance espéré dans le clan français. La tension sera à son comble sur la grille dimanche.

 

Extrême limite

 

Lors de l'exercice chronométré, on a senti les pilotes à l'extrême limite. Raïkkonën est sorti dans le Stadium dans son dernier tour chrono. Quant à Schumacher il s'est offert un joli travers en entrant au stand, pour passer son dernier train de pneus. Et lorsqu'il en est ressorti, il l'a fait sous le nez d'Alonso qui ne s'est pas privé de lever un point rageur à l'encontre de son rival. "Je ne l'ai pas vu ,se défend Schumi. Il y avait du monde dans l'allée, si j'ai froissé Alonso, je m'en excuse, mais ce sont des choses qui arrivent."

 

 

Incontestablement, Ferrari a encore marqué des points, sur le plan psychologique. Les deux voitures sont dans le top trois et à voir les progrès constants de Massa, on peut imaginer que les Renault vont devoir cravacher dur, pour revenir sur Schumacher et Massa, à moins que la stratégie des champions du monde ne soit radicalement différente. Mais depuis vendredi matin, Ferrari devance Renault et le visage fermé d'Alonso à sa descente de voiture, en disait long sur sa déception.

 

De cette séance on retiendra également la grosse sortie de piste de Scott Speed (Toro Rosso), sans dommage physique heureusement, et le retour aux avant-postes des Honda, avec Button 4e et Barrichello, 6e.

 

  Toute l'info en continu ...

19:55 Écrit par XS_Dea dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.