25/06/2006

 

1ère ligne Renault

Formule 1 Canada live

1ère ligne Renault

 

Eurosport - Christian PASQUET - 25/06/2006 19:03

L'écurie championne du monde s'est livrée à une démonstration en plaçant Fernando Alonso en pole position devant Giancarlo Fisichella, à Montréal. Départ à 19h00, sur le Circuit Gilles-Villeneuve.

Très à l'aise depuis le début du weekend, la R26 n'a jamais semblé en difficulté, sur le tracé glissant de Montréal. Alonso qui n'a pas terminé ses deux dernières courses,ici à Montréal (2004 et 2005) , tentera de remporter sa sixième victoire de la saison.

Et s'il craignait, en arrivant au Québec, les Ferrari de Schumacher et Massa, le champion du monde en titre doit plutôt être satisfait de constater que son voisin, sur la grille, n'est autre que son équipier.

Dans les toutes dernières minutes en effet, le pilote italien est venu arracher, des gants de Raïkkönen (McLaren), le deuxième temps. "Je suis vraiment heureux de cette deuxième place, confie Fisichella. Comment ne pas être ravis de nos performances. Maintenant le but c'est quand même de gagner !"

"Nous sommes très compétitifs"

Alors qu'il pouvait craindre Schumacher mais aussi Raïkkönen, Fernando Alonso devra peut-être tout simplement se méfier de son camarade d'écurie. La facilité des R26 sur le tracé de Montréal, comme sur bien d'autres circuits continue d'impressionner l'ensemble des observateurs, sauf peut être le pilote espagnol. "Nous sommes très compétitifs depuis notre arrivée, ici, confie Alonso. Ce qui est rassurant c'est que l'équipe continue de développer la voiture pour chaque course. Demain ce sera dur. Ferrari était notre rival. Mais après cette qualification il est clair que nous sommes mieux armés."

La confiance règne donc au sein de l'écurie française et l'on voit mal qui sera en mesure, en course, de venir contrecarrer les desseins de Renault et ses pilotes.

Raïkkonen qui a longtemps cru pouvoir partager la première ligne avec Alonso ne se voilait pas la face après la séance chronométrée. "C'est un résultat encourageant, glissait-il de sa voix douce. Mais la voiture n'était pas assez rapide, malgré quelques modifications dans les réglages. Mais il me semble que la voiture s'améliore, alors j'espère me battre pour la victoire.".

Schumacher à la peine

Pour cela Raïkkönen, comme les autres, devra garder sa monoplace en piste. Et ce n'est pas la moindre des choses, car entre les essais libres et la qualification, les écarts de trajectoire et les chicanes court-circuitées ont été légion. "Les conditions de piste ont beaucoup changé, explique Fernando Alonso. Il fallait donc être vigilant. Mais c'est la même chose pour tous."

Parmi les bonnes surprises de cette séance chronométrée, il convient de mettre en exergue la quatrième place de Jarno Trulli (Toyota), premier pilote chaussé en Bridgestone. Il devance M.Schumacher (Ferrari) dont les excursions hors piste et les blocages de roues ont été anormalement nombreux. Massa est lui classé 10e. Les Ferrari ne sont pas au mieux, même s'il faudra attendre le premier tiers de la course, pour appréhender les stratégies des uns et des autres.

Au rayon des déçus, on trouve les BMW de Villeneuve et Heidfeld dont les prestations en essais libres sont apparues encourageantes... et puis en qualification les pilotes n'ont pu franchir la barrière de la session 2.

Webber en colère

Mais la plus grosse déconvenue est arrivée de chez Williams. Mark Webber partira en 17e position ! Et l'Australien était colère: "C'est vraiment rageant. La voiture était assez rapide pour aller en 2e session. On peut avoir du trafic par-ci par-là mais c'est dommage que Nico n'ai pas regardé dans ses rétros."

Il aura donc du mal à voir la bataille des hommes de tête. Et celle-ci s'annonce farouche. Alonso qui craignait Ferrari aura sans doute Raïkkönen à l'oeil mais aussi Fisichella. L'Italien pourrait bien être le rival numéro de Fernando Alonso qui partira avec l'envie de creuser l'écart, un peu plus encore, avec M.Schumacher, mais aussi et surtout le souhait de signer son premier succès en terre canadienne. Ce qui constituerait sa 6e victoire de la saison, la quatrième consécutive. La plus belle des campagnes de publicité pour Renault, outre-Atlantique

  Toutes les infos

19:28 Écrit par XS_Dea | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.