06/05/2006

 

Appel à témoins

 

Une fillette disparaît dans les Bouches-du-Rhône : Une fillette disparaît dans les Bouches-du-Rhône

 

150 gendarmes et pompiers ont été mobilisés samedi pour retrouver Madison, cinq ans, disparue de son domicile à Eyguières. La mère a constaté l'absence de la petite fille samedi matin ; une porte du domicile était ouverte. Les recherches, interrompues par la nuit, doivent reprendre dimanche.

 

Les recherches entreprises samedi pour retrouver une fillette de cinq ans disparue de son domicile à Eyguières (Bouches-du-Rhône) ont dû cesser pour la nuit. L'enfant, prénommée Madison, a des cheveux longs de couleur brune et mesure environ 1,10 m. Les recherches au sol se sont arrêtées vers 21H30, une fois la nuit tombée, tandis qu'un hélicoptère équipé d'une caméra thermique permettant de détecter les corps chauds devait survoler la zone jusque vers 22H15. "Les recherches, qui n'ont donné aucun résultat pour l'instant, se sont arrêtées et reprendront demain (dimanche) matin vers 8H30 avec environ 150 gendarmes et pompiers comme aujourd'hui", a déclaré un porte-parole de la gendarmerie sur place.

Tout le secteur autour du domicile de la fillette a été quadrillé samedi par des hélicoptères, des gendarmes et des pompiers. Des plongeurs avaient entrepris de sonder plusieurs canaux d'irrigation qui se trouvent à proximité de la maison. Des chiens ont participé également aux recherches. De nombreux habitants du village ont inspecté aussi les oliveraies, les rues et les fossés des alentours. Ce dispositif devrait être reconduit dimanche. La section de recherches de la gendarmerie de Marseille a été chargée de l'enquête.

Aucune piste

La manière dont la fillette a disparu reste inexpliquée. "La mère n'a pas retrouvé l'enfant dans son lit au réveil et la porte arrière du domicile était entr'ouverte", a-t-on indiqué samedi de source policière. La maison de la fillette se situe en périphérie du village, mais n'est pas isolée. "Toutes les hypothèses sont envisagées", a indiqué la gendarmerie. "Il n'y a pas de conflit dans la famille", a précisé par ailleurs un porte-parole des gendarmes.

Cette disparition est "inquiétante compte tenu du temps passé", a déclaré pour sa part dans l'après-midi de samedi le procureur du parquet de Tarascon, Antoine Paganelli. "Je n'ai pas d'élément qui me laisse penser qu'on est plus dans le cadre d'un rapt ou d'une disparition volontaire", a-t-il cependant ajouté.

Photo d'ouverture : Madison, la fillette de cinq ans qui a disparu à Eyguières - DR

23:27 Écrit par XS_Dea | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.