21/04/2006

 



ichael Schumacher donne le ton

Saint-Marin : 1ère libre
[21/04/2006 - 12:41]

Un ciel ensoleillé mais une température déjà supérieure à 20 degrés étaient de mise pour le début de la première heure d’essais libres au programme de la journée.

La Honda de Davidson, la Williams de Wurz et les Super Aguri de Sato et Ide quittaient les garages dès le feu vert. Anthony effectuait d’emblée un premier passage sur la ligne de chronométrage. Surpris au freinage, Ide coupait une chicane lors de sa première tentative
Au terme de sa série de 5 tours, Davidson affichait un chrono de 1’30.182 – une performance à laquelle s’attaquait Alex Wurz. La Williams Cosworth du pilote autrichien s’installait rapidement aux commandes - 1’28.962 – suivi, dans la même seconde, de la troisième Red Bull confiée à Robert Doornbos.

Davidson ressortait dès la fin du premier quart d’heure pour boucler un premier tour sous la barre des 1’28 – le jeune anglais allait néanmoins se faire rappeler à l’ordre dès le tour suivant, obligé de passer dans l’herbe suite à un freinage trop tardif à l’entrée d’une des nombreuses chicanes du tracé italien.

A l’approche de la première demi-heure, Robert Kubica et sa BMW Sauber s’invitaient dans la danse. Le jeune polonais se hissait d’abord en deuxième position, 63 millièmes derrière Davidson - puis il délogeait la Honda de la première place des computers grâce à un premier tour sous la barre des 1’27.

Après ceux des Toyota, les pilotes des Renault effectuaient un tour de vérification. Davidson revenait alors aux affaires – 1’26.894 – 85 millièmes devant la BMW Sauber de Kubica. Mais Robert ne l’entendait pas de cette oreille et répliquait avec un tour en 1’26.784 !

Kubica abaissait un peu plus le temps de référence - 1’26.189 – laissant Davidson et Wurz à près d’une seconde. L’activité s’intensifiait dans le dernier quart d’heure avec l’entrée en piste tant attendue des deux voitures rouges de la Scuderia Ferrari.
C’est la Williams Cosworth d’Alex Wurz qui donnait le signal de départ du sprint final. L’Autrichien réinstallait sa FW28 en tête de la hiérarchie – 1’25.132 – Davidson devait s’y reprendre à deux fois – la faute à un tout-droit – pour se rapprocher à moins d’une seconde de Wurz.

Au tour suivant, un blocage de roue obligeait le jeune anglais à court-circuiter la dernière chicane avant la ligne de chronométrage.

Il faudra attendre le tout dernier passage sur la ligne de chronométrage pour voir la 248 F1 de Michael Schumacher mettre tout le monde d’accord grâce à un tour en 1’24.751 – près de 4 dixièmes de mieux qu’Alex Wurz. Kubica, Davidson et la Toyota Trulli complètent le Top 5.

Aucune Renault n’a bouclé un tour chronométré, pas plus que les titulaires des équipes Honda, Williams et BMW Sauber. Yuji Ide – comme Néel Jani – termineront la séance dans les graviers.

J-P.K
© CAPSIS International


12:40 Écrit par XS_Dea | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.